17 août 2017

Sous ce titre provocateur et totalement exagéré se cache une petite histoire, mais surtout ma présentation.

Commençons par la petite histoire. C’est mon fils de 5 ans qui m’a demandé mon métier, je lui ai répondu que je développais des sites internet de manière responsable. Evidemment, il n’a pas compris du premier coup. Il s’est surtout focalisé sur le coté “responsable” et bénéfique pour la planète. Au fil de la discussion, il a commencé à comprendre et a fini par conclure : “En fait, ton métier c’est sauver la planète !”.

Alors, sauver la planète c’est quoi ?

C’est d’abord prendre conscience que le web a un impact sur l’environnement. D’après le site de green-it.fr, le numérique (hors multimédia) représente l’équivalent de 2 réacteurs nucléaires nouvelle génération (EPR).

Ensuite, il faut détecter les leviers pour limiter l’impact. C’est dans ce cadre que je m’implique dans le Green code Lab et la commission Green d’ADN’Ouest. Cette implication a pour but  de faire découvrir au plus grand nombre l’impact environnemental d’Internet et les solutions pour réduire les ressources informatiques nécessaires au fonctionnement des sites web.

Si toi aussi tu veux contribuer à l’éco-conception, tu es le bienvenu(e). Car je ne pourrai pas sauver la planète tout seul 😉